Dossier
02 mars 2020 - 16:37

VMC double flux ou VPH : comment faire le bon choix ?

VMC double flux ou VPH : comment faire le bon choix ?

Vous ne vous en rendez peut-être pas compte, mais votre maison est polluée. En effet, l’air que vous respirez chez vous est jusqu’à 10 fois plus pollué qu’à l’extérieur.

Humidité, acariens, COV, microparticules toxiques… Renouveler l’air intérieur de son logement est donc essentiel pour préserver l’état des revêtements et des maçonneries, mais aussi votre confort et votre santé. Différentes solutions de ventilation existent. Les plus courantes : la VMC double flux et la VPH. Mais quelles sont les différences entre ces 2 procédés ? Et comment choisir la solution qui répond le mieux à vos besoins ? Réponses.

VMC double flux et Ventilation Positive Hygrorégulée : zoom sur le fonctionnement des systèmes d’aération

Au moment de choisir votre système d’aération, plusieurs alternatives s’offrent à vous : la VMC double flux ou la Ventilation Positive Hygrorégulée (VPH). Découvrez leurs fonctionnements respectifs.

La VMC double flux fonctionne par dépression.

Différence majeure entre la VPH et la VMC double flux : la VMC – Ventilation Mécanique Contrôlée – fonctionne par dépression, également appelée pression négative.

  1. La VMC double flux aspire l’air dans la maison, pour le rejeter vers l’extérieur.
  2. Le phénomène de dépression permet à un nouvel air d’entrer depuis l’extérieur vers l’intérieur du logement.

La plupart des logements sont équipés de VMC (simple ou double flux), car c’est le procédé le plus ancien. Depuis une dizaine d’années, une autre technologie plus innovante (inventée en France) permet de résoudre non seulement les problématiques liées à humidité de l’air, mais également de protéger les habitants de la pollution intérieure : la VPH.

La Ventilation Positive Hygrorégulée fonctionne par surpression.

A la différence de la VMC double flux, la VPH n’aspire pas l’air intérieur de la maison. Au contraire, elle récupère de l’air extérieur qui vient ensuite chasser l’air intérieur vicié par surpression.

  1. La VPH aspire de l’air extérieur.
  2. L’appareil filtre, purifie, régule l’humidité et préchauffe l’air aspiré.
  3. L’air sain est insufflé silencieusement dans les pièces à vivre du logement.
  4. Humidité et pollution sont évacuées vers l’extérieur par surpression, également appelée pression positive.

Le résultat apporté par la VMC double flux est assez proche de celui apporté par la VPH : vous vous assurez chez vous de respirer un air renouvelé en évitant les conséquences liées à l’humidité. Pourtant certains avantages majeurs distinguent les 2 systèmes…

VMC double flux ou Ventilation Positive Hygrorégulée : comparatif

Pour choisir votre système d’aération et de renouvellement d’air intérieur, comparez leurs avantages et inconvénients.

La VMC (simple ou double flux), le système classique

La VMC est une solution basique pour aérer votre logement. A la clé, l’avantage majeur de tout système de ventilation : lutter contre l’humidité amiante. Vous limitez ainsi moisissures et la condensation, les murs et les peintures ne s’abiment pas. La maîtrise du taux d’humidité vous permet également de vous préserver contre certaines affections qui y sont liées – asthme, rhume…

Mais ce procédé ne résout pas toutes les problématiques. Parmi ses inconvénients :

  • Si la VMC double flux permet d’évacuer l’humidité, le système n’assainit pas l’air entrant. Particules nocives, pollens, pollution… la qualité de l’air intérieur n’est toujours pas optimale.
  • L’installation d’une VMC double flux implique des travaux importants, notamment pour la mise en place de gaines de ventilation. Elle est peu appropriée dans un logement ancien et convient mieux aux maisons neuves.

Pourquoi préférer la VPH ?

La VPH a tous les avantages de la VMC double flux, tout en présentant d’autres atouts :

  • L’air intérieur est purifié : vous préservez votre santé et celle de votre famille.
  • L’air insufflé est préchauffé : vous réalisez des économies de chauffage.
  • L’installation est rapide et ne nécessite pas de gros travaux.

Le + de la VPH : en version connectée, cet équipement garanti 5 ans, vous permet de mesurer et réguler la qualité de l’air de votre maison à distance et en temps réel.

Diagnostic qualité de l’air intérieur GRATUIT

Un conseiller vous rappelle

Une question sur nos produits ? Un conseiller vous rappelle dans les meilleurs délais.


Aujourd’huiPlutôt le matinPlutôt l’après-midiEn fin de journée


Trouvez un installateur

Eoltec dispose d’un réseau d’installateurs professionnels dans toute la france

Vous êtes un profesionnel ?

Devenez installateur Eoltec et bénéficiez d’une formation sur mesure

  • - Un conseiller commercial dans votre région
  • - Un accompagnement personnalisé
  • - Une formation à nos produits